Les concerts

Grande scène payante / scène découverte & club GRATUITS
Scène découverte | 19h30 : Add Jazz
Grande scène | 21h : Fred Wesley & The New JB's
Club | 23h : Sylvia Howard Quartet
Scène découverte | 19h30 : Marc Leseyeux Organ Combo
Grande scène | 21h : Panam Panic ft. Hi Levelz
Club | 23h : Wendy Lee Taylor Quartet
Scène découverte | 19h30 : Rosemud
Grande scène | 17h : Zac Harmon
Scène découverte | 19h30 : Funky Family
Grande scène | 21h : Kyle Eastwood Quintet
Club | 23h : Moëbius
Scène découverte | 19h30 : Flight of the Yellow Cat
Grande scène | 21h : Sarah McKenzie
Club | 23h : Olivier Leveau Quartet
Scène découverte | 19h30 : Fred Chauvin Sextet
Grande scène | 21h : Nuit Jazz Manouche "New Generation"
Club | 23h : La Canne à Swing

gratuit

Centre Ville - Place Emile Zola | 20h30 : Soul Power

La grande scène

Complexe culturel de l'Angelarde

 


Vendredi 12 mai | Grande Scène | 21h

Fred Wesley & the New JB's [funk]

Fred Wesley

Fred Wesley / Trombone, Voix
Gary Winters / Trompette
Reggie Ward / Guitare
Dwayne Dolphin / Basse
Bruce Cox / Batterie
Barney Mcall / Claviers, Piano
Phillip Whack / Saxophone
http://www.funkyfredwesley.com/

Véritable légende, il demeure aujourd'hui un modèle pour la nouvelle génération de r'n'b !
Icône de la très sélect famille du Funk, Fred Wesley a collaboré avec James Brown, Maceo Parker, George Clinton, Bootsy Collins. Ce tromboniste inspiré par le jazz, aux accents de soul music et de gospel, fait en ce moment rugir son trombone avec une nouvelle mouture des JB's. Tout simplement décoiffant, il invente un phrasé au trombone reconnaissable entre tous, inspiré par le jazz, aux accents de soul music et de gospel envoutant.

Né en 1943 en Géorgie, Fred Wesley grandit en Alabama. Il commence sa carrière en tant que tromboniste avec Ike et Tina Turner. Plus tard, il devient directeur musical, arrangeur, tromboniste et compositeur principal de James Brown (de 1968 à 1975). Par la suite, il joue avec Parliament-Funkadelic et Bootsy's Rubber Band.

Avec James Brown, Fred Wesley « était son partenaire le plus célèbre du monde, orchestrant les rainures sinueuses et en contribuant aux audacieux, solos qui définissent le funk. » En s'associant à George Clinton et Bootsy Collins, il joue un rôle clé pour le funk. Fred Wesley est la vedette dans le film documentaire « Soul Power », ainsi que le lauréat d'un Oscar « When We Were Kings ». Il contribue à de nombreux documentaires sur James Brown et la musique funk.

Auteur du célèbre, « Hit Me, Fred: Recollections of a Sideman » (Duke University Press 2002) qui est une autobiographie. Wesley est l'un des musiciens à avoir travaillé sur de nombreux projets musicaux. Il a collaboré avec Janet Jackson (« That's The Way Love Goes ») et Nas (« Nastradamus »).

Aujourd'hui, il joue et enregistre avec son propre groupe de jazz-funk. Il partage sa connaissance musicale avec de jeunes musiciens et étudiants en musique dans les contextes éducatifs à travers le monde.
Véritable légende, il demeure aujourd'hui un modèle pour la nouvelle génération de r'n'b.


Samedi 13 mai | Grande Scène | 21h

Panam Panic featuring Hi Levelz [jazz-funk]

Panam Panic

Max Pinto / Saxophone
Julien Alour / Trompette
Robin Notte / Piano
Julien Herné / Basse
Guilhem Flouzat / Batterie
Hi Levetz / Rap
http://panampanic.com/

C’est en 2007 que Robin Notte et Max Pinto décident de monter le projet « Panam Panic ». Tous deux leaders, ils codirigent et composent pour le groupe. Dans leurs compositions se mêlent grooves puissants et mélodies soignées, harmonies délicates et solos endiablés. Sans complexes, ils mélangent leurs multiples influences pour créer un répertoire tonique, original, moderne, à l’image du jazz d’aujourd’hui. Du jazz sans frontières ni œillères, pour les oreilles et pour le corps, solidement ancré dans le présent, avec un regard reconnaissant sur le passé, cette époque pas si lointaine où le jazz était une musique de danse qui s’écoutait aussi avec les pieds.

En 2010 le groupe enregistre son premier opus. L’album est disque du mois sur FIP et le morceau « Funky Cop » sera playlisté pendant plusieurs mois. S’en suit une série de concerts dans divers clubs en France mais également en Suisse et en Belgique. En 2012 Robin part en tournée avec Corneille et Max avec Ben l’Oncle Soul, par conséquent le groupe devra faire une petite pause forcée. Fin 2014 ils retournent en studio et en 2015 sort le second album « The Black Monk » qui aura un bel accueil médiatique : 4 étoiles Jazzmag, Disque du jour TSF , disque de la semaine FIP, France Musique (Open Jazz), RFI (La bande passante) etc. Le groupe se produit sous le chapiteau du festival de Marciac, au festival des cinq continents de Marseille, Arras Jazz festival, Festival de Eymet etc…

En grands fans de HipHop, c’est avec un immense plaisir qu’ils invitent sur leurs albums mais également en live des rappeurs tels que Beat Assailant, Gaël Faye, Mattic, Hi Levelz ou encore Ike Turnah pour délivrer un mélange jazz et hip hop original puissant et organique


Dimanche 14 mai | Grande Scène | 17h

Zac Harmon [blues]

Zac Harmon© Darren Carroll

Zac Harmon / Chant, guitare, claviers
Cory Lacy / Claviers
Buthel / Basse
Cedric Goodman / Batterie
http://www.zacharmon.com

Destin original que celui de Zac Harmon, bluesman de Jackson, qui à l’aube de la cinquantaine a déjà connu de nombreuses vies musicales ! Né dans l’un des berceaux du blues à Jackson, Zac Harmon s’est familiarisé très vite avec cette musique et son héritage grâce son entourage familial. Tourné dès l’adolescence vers la guitare blues et jouant dans les bars et les clubs du Mississippi, Zac part pour Los Angeles à 20 ans et s’impose d’abord comme un musicien de studio reconnu puis en tant que producteur et compositeur, en travaillant avec de nombreux musiciens de styles très différents, à la manière de Roy Gaines.

En 2002, il réalise son rêve en sortant un premier disque, un live enregistré en Californie. Il se tourne alors définitivement vers une carrière solo et remporte le challenge de référence du blues, l’IBC en 2004 puis le prix du « Best New Artist Debut » de la Blues Foundation pour son album The Blues According to Zacariah.
Il découvre l’Europe en 2007 avec la tournée du Chicago Blues et se fait alors un nom parmi la scène blues à travers les festivals et les salles dont il fait le tour et l’album Shot in the Kill Zone signé sur Isabel Records.
Sa voix chaude et enivrante rappelle à de nombreux amateurs le charisme de Luther Allison. Du côté de la guitare, Zac réclame son influence majeure auprès de son idole, Albert King.
2015 est une année importante pour Zac Harmon puisqu’il signe un album pour le mythique label Bling Pig, intitulé Right Man, Right Now, qu’il viendra présenter en Europe en 2016 !


Mardi 16 mai | Grande Scène | 21h

Kyle Eastwood [jazz]

Kyle Eastwood© Sylvain Gripoix

Kyle Eastwood / contrebasse
Chris Higginbottom / batterie
Brandon Allen / saxophone
Quentin Collins / trompette
Andrew Mc Cormack / piano
http://www.kyleeastwood.com

“ Timepieces ”

Après avoir fait paraître en 1998 son tout premier disque en leader, “From There to Here”, ancrant résolument ses références dans l’âge d’or du jazz orchestral des années 50, Kyle Eastwood aura passé l’essentiel des années 2000 à repousser toujours plus loin les frontières de son univers personnel en déclinant avec beaucoup d’élégance et de savoir-faire toute l’étendue de ses goûts musicaux au fil d’albums aussi éclectiques que raffinés flirtant tour à tour avec l’électro-jazz cool et sophistiqué (“Paris Blues”), le smooth jazz aux accents « seventies » et résolument groovy (“Now”), voire le manifeste “arty”, chic et urbain, subtilement métissé (“Métropolitain”). C’est fort de cette exploration amoureuse et érudite des multiples tendances de la pop music mondialisée la plus contemporaine, que le contrebassiste semble avoir entrepris depuis quelque temps de faire retour tant dans la forme que dans l’esprit à un jazz plus direct, lyrique et mélodique — en quête d’une relation à “la tradition” à a fois réaffirmée et renouvelée.

L’enregistrement en 2011 de l’album “Songs from the Château” fut l’amorce pour Kyle Eastwood de cette nouvelle phase décisive de sa carrière. A la tête d’un tout nouveau quintet composé de jeunes musiciens anglais à peu près inconnus mais incontestablement talentueux et parfaitement en phase avec ses parti-pris musicaux, le contrebassiste y posait les jalons d’une musique mélodieuse et pleine de swing, à la fois simple dans ses formes et extrêmement raffinée dans son expression. En faisant paraître en 2013 “The View From Here” sur le label Jazz Village, le contrebassiste, accompagné toujours de la même formation, confirma avec brio cette nouvelle orientation esthétique, donnant souvent l’impression de chercher à renouer avec l’essence même du jazz en s’appropriant quelques une de ses formes archétypales mais surtout en fondant pour une grande part son discours sur le plaisir du jeu et de l’interaction collective. Aujourd’hui, tout en s’inscrivant sans ambiguïté dans le prolongement de ces deux œuvres que l’on pourrait presque avec le recul qualifier “de transition”, “Timepieces” vient incontestablement s’inscrire comme une borne essentielle dans la discographie de Kyle Eastwood en s’affirmant comme une sorte d’aboutissement de ce vaste mouvement introspectif à la fois personnel et esthétique entrepris par le contrebassiste aux fondements même de sa vocation de musicien.


Mercredi 17 mai | Grande Scène | 21h

Orchestra Baobab [musiques du monde]

orchestra Baobab

Balla Sidibe / Chant - Timbales
Rudy Gomis / Chant
Issa Cissoko / Saxophone
Thierno Koite / Saxophone
Charlie Ndiaye / Congas
Mountaga Koite / Congas
Wilfried Zinzou / Trombone
René Sowatche / Guitare
Abdouleye Cissoko / Kora
http://www.orchestrabaobab.com

Orchestre phare de l'Afrique de l’ouest, les musiciens Sénégalais d’Orchestra Baobab mêlent rythmes latins, sonorités africaines, en y ajoutant des influences soul et jazz


Jeudi 18 mai | Grande Scène | 21h

Sarah McKenzie [jazz]

Sarah McKenzie© Philippe Levy-Stab

Sarah McKenzie  / Piano - voix
Gregory Hutchinson  / batterie
Pierre Boussaguet / Contrebasse
Hugo Lippi / Guitare
http://www.sarahmckenzie.info

Un an après avoir conquis le cœur des fans de jazz avec « We Could Be Lovers », son premier album chez Impulse ! Records, Sarah McKenzie  revient avec le sensationnel « Paris in the Rain ». Comme pour son précédent disque, la chanteuse/pianiste/compositrice/arrangeuse australienne née à Melbourne il y a 28 ans a collaboré avec le producteur Brian Bacchus (Norah Jones, Lizz Wright et Gregory Porter). Le résultat ? Un album fascinant alternant standards et compositions originales qui met une nouvelle fois en évidence l’incroyable musicalité́ de l’artiste.

Sarah McKenzie s’est installée à Paris l’an dernier après avoir obtenu son diplôme du prestigieux Berklee College of Music de Boston. Le morceau qui donne son titre à l’album est une véritable déclaration d’amour à la Ville Lumière. Passant de l’anglais au français avec une aisance déconcertante, Sarah McKenzie y évoque les merveilles de notre capitale avec une délicieuse fantaisie. « Je suis vraiment tombée amoureuse de Paris. C’est une ville tellement incroyable, qui a tant à offrir dans les domaines de la culture, de la gastronomie et de la mode. Je voulais écrire une chanson parvenant à restituer toute la magie la beauté́ et l’esprit de Paris. »

Si « Paris in the Rain » met une nouvelle fois en lumière ses talents de compositrice, cet album nous rappelle également que Sarah McKenzie est une interprète au talent fou, comme le prouvent magistralement ses versions de « Day in Day Out » de Johnny Mercer et Rube Bloom, « Embraceable You » de George et Ira Gerschwin, « Triste » d’Antonio Carlos Jobim, « Little Girl Blue » de Richard Rodgers et Lorenz Hart ainsi que « Tea for Two » de Vincent Youmans et Irving Caesar.

En matière d’arrangements, Sarah McKenzie cite George Shearing comme l’une de ses plus grandes influences. La jeune artiste est tout particulièrement admirative de son utilisation des blocks chords au piano sur fond de guitares. « J’aime quand les choses sont décalées et un peu brut de décoffrage tout en restant charmantes et élégantes », explique-t-elle.

Au piano, l’une des priorités de Sarah McKenzie est de développer un style reconnaissable entre tous. « Faire preuve d’une virtuosité́ extraordinaire, pourquoi pas, si c’est ce que vous recherchez. En ce qui me concerne, je veux posséder un style qui n’appartient qu’à moi et qui me permette d’interpréter les chansons comme personne d’autre. »


Vendredi 19 mai | Grande Scène | 21h

Jazz Manouche " New Generation "

Corsican Quartet
Fanou Torracinta  / Guitare solo
Arnaud Giacomoni / Guitare d’accompagnement, chant
William Brunard / Contrebasse
Bastien Ribot / Violon
http://www.casa-editions.com/vmchk/corsican-trio.html

Steeve Laffont Trio invite Cestel Netescu
Steeve Laffont / Guitare
Rudy Rabuffetti / Guitare
William Brunard / Contrebasse
Costel Nitescu / Violon
http://www.steevelaffont.com

CORSICAN TRIO + BASTIEN RIBOT
Le Corsican Trio porte bien son nom ; deux des trois musiciens sont originaires de l’île de beauté. Fanou Torracinta guitariste soliste, Arnaud Giacomoni guitare d’accompagnement – chant. Le troisième William Brunard contrebassiste se mélange avec aisance à la conception de ce répertoire qui distille avec délicatesse chants et musiques traditionnelles corses et sonorités manouches.
Leur répertoire alterne reprises inhabituelles (Cleopatra’s dream de Bud Powell, You and the night and the music et Walkin my baby back home) et compositions originales.
La musique de cette formation est appréciée aussi bien par les amateurs de Jazz que par un public plus large, 1ères parties Thomas Dutronc et Bireli Lagrène cet été 2016!

STEEVE LAFFONT TRIO
Phénomène de cette nouvelle guitare manouche qui sait retrouver l’esprit du grand Django Reinhardt et perpétuer les traditions des gens du voyage, STEEVE nous transporte au-delà des instants de la vie par la transcendance de sa musique.
Du jazz manouche certes, mais coloré d’influences multiples aux effluves des six cordes, de Georges Benson à Bireli Lagrene, de Joe Pass à John Mc Laughlin en passant par Paco De lucia.
Surdoué, il atteint en quelques années un niveau qui lui permet de jouer avec les plus grands noms du jazz manouche : Tchavolo Schmitt, Birelli Lagrene, Stochelo Rosenberg…

COSTEL NITESCU
Violoniste d’origine Roumaine doté d’une formation classique, il fut dès l’âge de 16 ans, premier violon de l’Orchestre National de Radio Bucarest. Installé à Paris depuis 15 ans, il promène inlassablement son archet sur toutes les scènes jazz où le swing règne en maître. Ses capacités d’improvisateur en font le meilleur émule de Stéphane Grappelli.

Centre ville

samedi 20 mai à 20h30 - Place Emile Zola

gratuit


Samedi 20 mai | Place Emile Zola | 20h30

Soul Power

Soulpower

Christine Ferraty / Chant
Melvin Clairault / Chant
Ezechiel Kouadio / Chant
Matthieu Dersy / Clavier
Arnaud Leprêtre / Guitare
Michel Dufour / Guitare
Jean-Jacques Terret / Basse
http://soul-power-officiel.wixsite.com/


Soul Power propose un répertoire basé sur les grands succès Soul, Rythm & Blues et Disco-Funk. On retrouve pêle-mêle James Brown, Aretha Franklin, Stevie Wonder, Otis Redding, Earth Wind & Fire, Tower of Power, Ray Charles, Tina Turner, The Temptations, Marvin Gaye, Ben E King, Arthur Conley et bien d'autres.
Une véritable plongée sensuelle au cœur des mythiques années 60, 70 et 80, époque bénie pour tout amateur de Soul et de Rythm & Blues.

Le club

Complexe culturel de l'Angelarde


Vendredi 12 mai | Club | 23h

Sylvia Howard Quartet

Sylvia Howard Quartet

Sylvia Howard / Chant
Eric Jaccard / Batterie
Pat Giraud / Piano
Vincent Mondy / Saxophone


Sylvia Howard fait partie de ces chanteuses qui vous envoûtent par un fluide énergétique incroyable dès la première note, le premier regard. Inspirée par Billie Holliday depuis son plus jeune âge, puis nourrie des influences les plus diverses au carrefour du jazz, du gospel et du blues dans son Indiana natal, elle s'est approprié les standards à travers le prisme de son humour et de sa vitalité. Du velours pour les oreilles et de la joie au coeur !


Samedi 13 mai | Club | 23h

Wendy Lee Taylor Quartet

Wendy Lee Taylor Quartet

Wendy Lee Taylor / Chant
Philippe Petit / Piano
Pierre Maingourd / Contrebasse
Eric Dervieu / Batterie
http://www.wendyleetaylor.com/fr

Remembering fred Astaire


Dans la mémoire collective, Fred Astaire occupe une place à part : Il est resté le héros de comédies musicales intemporelles qui ont fait (et feront encore) rêver des millions de spectateurs.

Wendy Lee Taylor a grandi avec la musique des comédies musicales, extrêmement populaires dans son Australie natale. Et c’est tout naturellement qu’elle se lance dans une carrière de chanteuse qui va l’emmener de la scène du Lido, où elle chantera pendant quinze ans, aux clubs de Jazz parisiens et autres festivals.

Ce projet n’est pas un simple hommage. Il représente un retour aux sources, un pèlerinage vers l’univers musical d’un authentique créateur qui a su faire rêver chacun d’entre nous.


Mardi 16 mai | Club | 23h

Moëbius

Moëbius

Mathieu Debordes / Piano
Patrice Joubert / Basse
Hervé Joubert / Batterie
http://koxinel.wixsite.com/koxinelproduction/koxinelprod-moebius


C'est dans la pure tradition que le trio Moëbius s'est aventuré autour du répertoire jazz que Michel Petrucciani a fait vibrer et briller en 1997 lors de son enregistrement au Blue Note de Tokyo.

La magie, comme un ostinato, est au rendez vous lorsque les trois musiciens se jouent du génie musical que le pianiste a su laisser comme héritage à ces enfants du jazz.


Mercredi 17 mai | Club | 23h

The C4TET

The C4tet

Frédéric Chauvigné / Accordéon
Jean-Yves Monjauze / Piano
Olivier Battle / Contrebasse
Damien Chauvigné / Percussions

Les couleurs du tango argentin, de multiples fenêtres vers le jazz latin, moderne, festif, voilà un semblant de définition du magnifique programme de ces compères. Une réunion des plus atypiques de par la présence de l'accordéon et des percussions.


Jeudi 18 mai | Club | 23h

Olivier Leveau Quartet

Olivier Leveau Quartet

- Olivier Leveau / Piano
David Sauzay / Saxophones, flûte
David Salesse / Contrebasse
Philippe Soirat / Batterie


Après avoir accompagné des dizaines d'artistes de jazz pendant plus de 25 ans, participé en tant que titulaire à de nombreuses formations, Olivier Leveau crée son propre groupe au son d'une expérience cumulée pendant des années au cœur du swing, de l'expérience mélodique et rythmique, d'un large répertoire de standards et de compositions. Le programme qui est ici proposé est une immersion dans l'univers musical du grand saxophoniste Stan Getz, développant quelques unes des multiples facettes de sa longue carrière.


Vendredi 19 mai | club | 23h

La Canne à Swing

La Canne à Swing
Kevin Goubern / Guitare solo
Pierre Mager / Guitare rythmique
Alexandre Voisin / Contrebasse
Éric Duverger / Batterie


Après un premier opus éponyme en 2010 autour d'un répertoire swing, le groupe tourangeau revient avec un nouvel album : "Lou Vieilh"(vieil homme en béarnais). Il dévoile un univers aux compositions teintées des couleurs multiples de l'existence.

Pensé en musique mais aussi en images, il se feuillette comme un album-photo. Chaque morceau est imaginé comme un moment de vie figé en une mélodie, comme un souvenir mis en scène par la musique.

La scène découverte

Complexe culturel de l'Angelarde

 


Vendredi 12 mai | Scène découverte | 19h30

Add Jazz

Add Jazz

Adrien Dupré / Chant, piano
Jean-Hugues Billmann / Basse
Thomas Couvrat / Saxophone, clarinette, flûte
Anthony Giraud / Batterie
http://agprod.fr/add.jazz/


"ADD Jazz" vous invite à inhaler le parfum d'un monde oublié, celui d'un jazz élégant qui faisait rimer swing avec smoking... Le quartet se met au service d'un jazz agréable, imprégné de chaleur et de style.

"ADD Jazz" joue quelques standard de jazz, et réarrange des thèmes connus dans une couleur « ambiance jazz » : Claude Nougaro, Stevie Wonder, Groover Washington Jr, George Mickael et bien d'autres...


Samedi 13 mai | Scène découverte | 19h30

Marc Leseyeux Organ Combo

Marc Leseyeux organ combo

Marc Leseyeux / Orgue Hammond
Bruno Bellemin / Guitare
Sébastien Jarousse / Saxophone ténor
Olivier Robin / Batterie
http://www.marcleseyeux.com/


Emmené par Marc Leseyeux, ce quartet inspiré joue un répertoire d'originaux (ainsi qu'une reprise) dans la veine d'un jazz néo-bop avec l'orgue Hammond B3 comme colonne vertébrale de l'orchestre. Leur univers est original, alliant modernité et tradition: tous les quatre jouent sur les traces des prestigieux aînés tout en sachant s'affranchir des codes conventionnels.


Dimanche 14 mai | Scène découverte | 19h30

Rosemud

Rosemud

Jeff Marschalle / Chant, guitare
Patrice Joubert / Basse
Hervé Joubert / Batterie


Rosemud traque le blues dans toutes les musiques qu’on aime et qu’on a aimé, dans les plus grands succès de la musique populaire et même du classique.
Des tubes incontournables, des plus éloignés aux plus proches du blues, sont réorchestrés pour mettre à jour leur origine commune.


Mardi 16 juin | Scène découverte | 19h30

Funky Family

Funky Family

Adrien Dupré / Chant
Tony Sauvion / Guitare
Guillaume Wilmot / Piano
Stéphane Gacioch / Basse
Anthony Giraud / Batterie


5 musiciens de talent qui vous emmèneront dans une funky-party explosive, où la disco et la transe électro côtoie parfois le meilleur du funk, des années 70 à aujourd'hui, voyage au pays du groove assuré !


Mercredi 17 mai | Scène découverte | 19h30

Carte Blanche au Conservatoire de Châtellerault Clément Janequin
(Direction : Loïc Gérard)


Jeudi 18 mai | Scène découverte | 19h30

Flight of the Yellow Cat

Flight of the yellow cat

Valéry Haumont / Chant
Marc Leseyeux / Piano
Kevin Gervais / Contrebasse
Germain Cornet / Batterie
http://flightoftheyellowcat.com


Le groupe de jazz vocal Flight of The Yellow Cat s'approprie les standards de jazz et les mélodies issues des comédies musicales de Broadway avec un sens inné du swing et un discours musical dans la pure tradition du quartet de jazz vocal « classique ».


Vendredi 19 mai | Scène découverte | 19h30

Fred Chauvin Sextet

Fred Chauvin Sextet

Fred Chauvin / Chant
Jean-Christophe Rouet / Violon
Kevin Goubern / Guitare
Pierre Mager / Guitare
Alexandre Voisin / Contrebasse
Stéphane Caraty / Batterie


Fred Chauvin nous entraîne dans son univers swing manouche, mijote les mots et les notes, cuisine le tout avec émotion et nous régale de ses friandises musicales.

L'agglo

concerts gratuits dans les communes du Grand Châtellerault


Samedi 13 mai | 11h30 : Lencloître | 18h30 : Thuré

The C4TET

The C4tet

Frédéric Chauvigné / Accordéon
Jean-Yves Monjauze / Piano
Olivier Battle / Contrebasse
Damien Chauvigné / Percussions

Les couleurs du tango argentin, de multiples fenêtres vers le jazz latin, moderne, festif, voilà un semblant de définition du magnifique programme de ces compères. Une réunion des plus atypiques de par la présence de l'accordéon et des percussions.


Dimanche 14 mai | 11h30 : Vaux-sur-Vienne | 18h : La Roche Posay

La Canne à Swing

La Canne à Swing
Kevin Goubern / Guitare solo
Pierre Mager / Guitare rythmique
Alexandre Voisin / Contrebasse
Éric Duverger / Batterie


Après un premier opus éponyme en 2010 autour d'un répertoire swing, le groupe tourangeau revient avec un nouvel album : "Lou Vieilh"(vieil homme en béarnais). Il dévoile un univers aux compositions teintées des couleurs multiples de l'existence.

Pensé en musique mais aussi en images, il se feuillette comme un album-photo. Chaque morceau est imaginé comme un moment de vie figé en une mélodie, comme un souvenir mis en scène par la musique.